• Menu
  • Menu

Technique incroyable révélée par un automobiliste qui ne paie jamais les péages

Depuis l’année 2006, Vinci, Eiffage, Albertis, … partagent le réseau autoroutier en France et bénéficient de superprofits chaque année. En effet, à chaque passage, les conducteurs sont contraints de régler le péage. Or, comme vous l’avez remarqué, le prix de ce dernier continue de flamber. Justement, un automobiliste a révélé une technique incroyable pour éviter de payer les péages. Focus !

La méthode de l’automobiliste pour ne rien débourser au péage

Les sociétés d’autoroutes susmentionnées ont engrangé plusieurs milliards de bénéfices grâce aux automobilistes. Pour éviter de payer les péages, un conducteur immatriculé en Espagne a révélé son astuce. Il s’agirait de la technique de la poussette qui consiste tout simplement à rester collé au véhicule précédent pour passer la barrière en même temps que ce dernier. Une approche qui, selon lui, a fonctionné pendant un an.

Malheureusement pour lui, les choses ont mal tourné. Sans le savoir, les gendarmes l’ont recherché durant tout ce temps. Il a été ensuite interpellé le mercredi 3 mai 2023 au péage de Mussidan en Dordogne. Repéré sur les autoroutes du Sud de la France, l’automobiliste a reconnu les faits et avait été placé en garde à vue. Il s’était alors engagé à s’acquitter de la somme totale de 865 euros, comptabilisée par la vidéosurveillance.

Lire aussi :  Pourquoi utiliser un déshumidificateur dans la voiture ?

Un ingénieur a lui aussi trouvé une astuce légale pour économiser les frais de péages

Contrairement au précédent, l’ingénieur agronome connu sous le nom de Franck a adopté une astuce incroyable pour payer les péages moins chers. Il a alors été suivi par Complément d’enquête pour ses ruses. Passionné de chiffres, il a précisé que : « Suite à un rapport de la Cour des Comptes, un ancien directeur de concession d’autoroutes expliquait que quelqu’un qui connaîtrait parfaitement les tarifs d’autoroute, pourrait payer moins cher simplement en sortant et en rentrant aussitôt à certaines sorties définies ».

Pour vous aider à mieux comprendre, les journalistes ont pris l’exemple d’un trajet direct Nantes-Anger qui coûte normalement dans les alentours de 9,80 euros. Afin de limiter les dépenses, les automobilistes pourront sortir avant la barrière de péage qui se situe à Ancenis et par la suite, rentrer aussitôt sur l’autoroute. Une technique qui leur fera bénéficier 12% d’économie, soit 1,2 euro d’épargne. Comme l’affirme l’ingénieur : « On n’a jamais payé l’autoroute au kilomètre ». Tout dépend « du point d’entrée et du point de sortie » a-t-il souligné. Pour réduire les dépenses, Franck a créé un outil accessible à tous qui consiste à calculer toutes les opportunités d’économie. Il a alors affirmé que : « Si l’on est plus joueur, on peut faire encore plus d’arrêts ».

Lire aussi :  La nouvelle moto Guzzi V85 Strada : le trail ultime pour les passionnés de deux-roues