• Menu
  • Menu
Contrôle échappements libres moto

Contrôle technique moto : les échappements libres repoussés

Le contrôle technique des motos en France est un sujet qui suscite de nombreuses discussions et controverses. Récemment, une nouvelle mesure a été annoncée concernant les échappements libres, qui devait initialement entrer en vigueur prochainement. Cependant, selon des sources officielles, cette échéance a été repoussée.

Dans cet article, nous vous expliquerons les raisons de ce report et les conséquences que cela pourrait avoir sur les propriétaires de motos équipées d’échappements non conformes. Restez informés pour ne rien manquer de cette actualité qui impacte directement les motards français.

Les centres de contrôle technique non équipés pour vérifier les silencieux des deux-roues motorisés

Actuellement, les centres de contrôle technique ne sont pas en mesure de vérifier les silencieux des motos et scooters. En effet, ces établissements ne disposent pas encore des équipements nécessaires pour effectuer ce type de contrôle. Cette lacune pose un problème majeur, car les silencieux défectueux peuvent causer une pollution sonore importante et contribuer à la nuisance sonore dans les zones urbaines.

Lire aussi :  Kawasaki Ninja ZX-4R : Plongez dans ses Performances et Spécifications Avancées

De plus, ils peuvent également être responsables d’une augmentation des émissions polluantes. Il est donc urgent que les centres de contrôle technique se dotent des outils adéquats afin de pouvoir vérifier efficacement les silencieux des deux-roues motorisés.

Contrôle échappement libre moto

La Commission européenne repousse la mise en œuvre du contrôle technique moto en raison des manifestations de motards

La Commission européenne a annoncé que la date de mise en œuvre du contrôle technique moto, initialement fixée à janvier 2022, sera repoussée au 15 avril 2024. Cette décision fait suite aux nombreuses manifestations de motards qui ont eu lieu dans plusieurs pays européens ces derniers mois.

Les motards ont exprimé leur opposition à cette mesure, arguant qu’elle était inutile et qu’elle entraînerait des coûts supplémentaires pour les propriétaires de motos. Face à cette contestation, la Commission européenne a décidé de prendre en compte les préoccupations des motards et de reporter la mise en place du contrôle technique moto.

Lire aussi :  Krämer GP2 890 RR 2024 : La sportive ultime avec 138 ch et 142 kg !

Contrôle échappement libre moto repoussé

Les enjeux et controverses autour du contrôle technique moto

Le contrôle technique moto suscite des opinions divergentes. Certains estiment qu’il est crucial pour garantir la sécurité routière, en identifiant les véhicules trafiqués ou mal entretenus qui peuvent représenter un danger sur les routes. Ils soulignent également le problème des motos émettant des bruits excessifs, perturbant la tranquillité publique.

D’un autre côté, certains dénoncent le coût du contrôle technique, arguant qu’il peut être disproportionné par rapport au coût de l’assurance. Ils affirment que cela pénalise les propriétaires de motos plus anciennes ou moins aisés financièrement. Cette controverse met en lumière les défis auxquels est confronté le contrôle technique moto.