• Menu
  • Menu

Cette astuce avec de la laque coiffante pour ne pas se faire flasher est-elle légale ?

Dépasser la vitesse maximale autorisée sur les routes entraine le flashage des radars. L’une des plus grandes mésaventures de la plupart des automobilistes. Alors pour l’éviter, certains d’entre eux ont trouvé une astuce pour passer à travers les mailles des filets : utiliser de la laque coiffante. Mais, en quoi consiste-t-elle réellement ? Cette technique est-elle légale ? Réponses.

Asperger de la laque coiffante sur la plaque d’immatriculation

Par mégarde, il nous arrive parfois de dépasser de peu la limitation de vitesse. Or, pour certains, il s’agit réellement d’un mode de vie. Sauf que pour ces deux types d’individus, ce genre d’infraction coûte cher, soit dans les alentours des 45 € d’amende au minimum. Étant donné que les radars sont nichés un peu partout en France, il est on ne peut plus compliqué pour les conducteurs de les répertorier. De plus, ils présentent sous plusieurs formes différentes comme : jumelles, tronçon, autonome, tourelle, etc.

Lire aussi :  Quels sont les critères de choix d’un aspirateur de voiture ?

Afin d’éviter les amendes et les sanctions, de nombreuses astuces fusent sur internet. Une nouvelle tendance s’est démarquée du lot. Il s’agit en effet de la laque coiffante, disponible dans toutes les grandes surfaces. L’astuce serait donc de pulvériser le produit sur la plaque d’immatriculation. Cela aurait un effet réfléchissant et brillant et rendrait cette dernière illisible. Ainsi, les autorités auraient du mal à identifier la voiture. Elles ne seraient pas dans la capacité de retirer des points ou d’envoyer des amendes au propriétaire du véhicule concerné.

L’astuce de la laque coiffante : une approche illégale

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de souligner que cette technique parait particulièrement simple. Selon de nombreux sites, il s’agirait d’une rumeur qui circule. Concrètement, l’information n’est pas fondée. Certaines personnes ont avoué l’avoir testé et il semblerait qu’elle ne fonctionne pas. Une société américaine a également pris le risque d’effectuer un test. Résultat : l’astuce était loin d’être efficace.

Lire aussi :  Est-ce le bon moment de basculer sur un véhicule électrique ?

Vous devez savoir que la tentative de cacher sa plaque d’immatriculation n’est pas légale. Cela pourrait donner lieu à une double amende. Hormis l’excès de vitesse, vous serez sanctionné sur le fait d’avoir essayé de défier le radar. Vous courrez le risque de recevoir une amende à hauteur de 500 euros en cas de contrôle de la police.

Pour conclure, si vous voulez éviter le risque d’écoper une amende, vous ne devez pas vous fier aux différentes astuces que vous voyez sur internet. De manière générale, elles sont illégales. La meilleure attitude à adopter est de rester dans les règles des codes de la route. Cela vous permettra de vous éloigner de tout type de problèmes avec les forces de l’ordre.